Dans l'idée de ne plus être ici (2018)

Dans l’idée de ne plus être ici s’inscrit dans un cycle de travail sur l’espace scénique et sur son potentiel à devenir un lieu de refuge où il est permis de faire l’expérience du monde sous d’autres modalités sensorielles. En considérant que l’espace du quotidien appauvrit notre manière d’être ensemble en imposant un rapport empressé et cartésien vis-à-vis notre environnement, l’espace de l’art veut, à l’inverse, s’affirmer ici comme un lieu d’exception qui engage plutôt un rapport sensible et intuitif au monde. 

 

Au lieu de la tête et de sa capacité à analyser, c’est alors le corps sensible, et son rapport à l’immédiateté du vécu qui sont les éléments par lesquels il y a rencontre. Le projet nait donc d’une question plutôt simple : de quelle manière déplier la notion de coprésence par une expérience méditative et corporelle de l’espace ?

6 performeurs. 65 spectateurs. Un espace rempli d'une fumée dense.

Performance | Erin Drumheller, Laurie-Anne Langis, Ariane Lalande, Ravenna, François Richard, Alex Trahan.

Son | Mathieu Arsenault

Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici
Dans l'idée de ne plus être ici

Hugo Dalphonddernière mise à jour février 2020